mardi 20 septembre 2011

C - Chun-li !

J'avance !
Pour le C c'est Chun-li Zhang de Street Fighter !

Comme y a pas mal de lignes droites
j'ai compté les pixels ^^














A, B, C, je vais passer au D ;)

vendredi 16 septembre 2011

B, A, BA de la broderie au point de croix

Baaaaaaaatmaaaaannnnn !

Oui donc comme je suis sur le B je peux faire mon jeux de mot poukri ;)

Donc en relisant mon dernier article je trouve que je manque de méthode, donc je vais reprendre depuis le tout début.

Donc en premier lieu, la broderie au point de croix c'est plus facile avec un tambour
(non pas celui qui fait tam tam, ratatatam)

Un tambour de broderie c'est fait de deux cercle concentriques qui coincent le tissu pour le broder.
Donc une fois le tissu dedans, il faut serrer la fermeture et tirer doucement les bords du tissu.

Une fois tendu, le tissu est prêt à être broder.

On va commencer par les deux points du bas du B (ceux qui sont entourés)
Pour que mon B soit en couleurs dégradées, j'ai choisi un fils bleu non uni.

Pour démarrer le fil, comme pour avant, il ne faut absolument pas faire de nœuds,
donc passer dans les fils de l'envers du tissu est la solution la plus propre.
Ensuite faut bien viser et sortir comme il faut sur l'endroit du tissu.
Prenez votre mal en patiente et comptez bien les "carreaux" un démarrage minutieux permet d'éviter une longue phase de "découture".
Donc on fait les deux demi points choisi sur le modèle.



Puis on les ferme pour former la fameuse croix.
Ensuite en suivant le modèle, il faut faire ligne à ligne les points.
Si vous regardez bien le modèle donné plus haut la barre du B est interrompu par une Triforce jaune,
donc je vous conseille d'arrêter le fil.
Pour cela, il faut revenir sur l'envers de la broderie, passer l'aiguille dans les points nouvellement formé avec l'aiguille.

Ensuite il faut tirer le fil (toujours délicatement)
Et enfin, couper à raz avec de petits ciseaux.
Le même principe est appliqué pour le jaune de la triforce.
Et voilà un B !
(bon, j'ai mis 2h a faire la lettre en entier :p )
Ensuite j'ai imprimé le modèle de mon Batman.
(je vous conseille de numéroter les "lignes droites" sinon se tromper de un c'est vraiment la galère)
Et voilà mon batman en entier ^^
bon j'ai échanger le regard, et il a les yeux vert, mais bon ;)

Et le voilà de près !

Pour la suite, je ferais juste des photos du résultat, c'est un peu long un article par lettre ;)

vendredi 9 septembre 2011

mercredi 7 septembre 2011

Broderie : A comme Arthur

Comme vous avez pu le remarquer, je suis un peu moins active ces derniers temps, du coup je me rattrape en commençant une série d'article sur la broderie.

Ça parait peut être un peu vieillot, mais la broderie permet de faire des trucs super cool, comme des "surpiqure" ou des traits de costumes, entrelacs ou autres.

Je commence par le point de remplissage le plus "connu" : Le point de croix
(HA ha diront ceux qui savent où j'habite ><')

Et comme je démarre un Abécédaire au point de croix je vais illustrer mon propos avec le A, illustré par Arthur de Super Ghouls&Gost.



Alors le premier avantage de travailler en point de croix, c'est la taille des points, il suffit d'avoir l'image en pixels (ici 32 de hauteurs) pour la transcrire en point de croix.

Le désavantage, c'est de devoir travailler sur un tissu spécial pour point de croix qui a plein de petit carreau, donc pour coudre sur votre chemise préférée, il faut investir dans du "tire fils" un genre de tissu qui une fois la broderie finie, peu se retirer fil à fil pour ne garder que les points bien ordonnés.

J'utilise du coton.
que je "dédouble"

Le fils à broder que l'on trouve dans le commerce est relativement épais, et pour le point de croix, on a pas besoin de toute cette épaisseur, aussi, sur les six brins, trois suffisent largement pour bien remplir le "point".

Pour ce faire, il faut d'abords préparer son fils (couper 40-50 cm de fil) ensuite, il faut choisir trois des six brins, et les écarter pour former deux fils à broder distinct.



Pour démarrer la broderie, il ne faut pas utiliser de nœuds ! La technique de base consiste à passer les fils colorés dans les sous-fils du tissus : 



Pourquoi utiliser cette technique étrange ? Parce que sinon au repassage, lissage, ect, le travail ne serait pas plat et ferait de grosses boursoufflures sur l'endroit de la broderie.

Ensuite, une fois l'aiguillée démarrée, il faut faire des tas de diagonales.

Et quand on a fini une série, on revient sur les points pour faire la fameuse "croix", point à point.
Comme le tissus de base fait des petits carrés, ça donne une bonne base pour faire les points de croix, ce qui en fait une broderie assez rigolote et facile si on a un modèle.

D’ailleurs je conseille de faire des modèles sur des page à carreaux, ça permet de voir si c'est pas trop grand ou trop gros, comme ici ma première version de la lettre A : 

Là on voit bien que mon A est bien trop petit, et le Alucard bien trop immense.
Alors que sur les images "pixels", on avait pas cette impression : 



Voilà, voilà pour cette première leçon, je reviendrais sur la lettre elle même avec le B, comme Batman !
Je vous met la photo du A fini dès que j'ai finie la ceinture et la barbe.